Comprendre la finance comportementale

Comprendre la finance comportementale

Comprendre la finance comportementale

Comprendre la finance comportementale

Toutes les stratégies qui se font dans l’économie ou dans la finance sont en quelque sorte le fruit de la finance comportementale. Comme cela ? La finance comportementale est, comme son nom l’indique, en lien direct entre la psychologie et la bourse financière.

bourse-financiere.jpg

La finance comportementale est donc utile pour les études de marché, pour monter des projets dans tout ce qui touche au domaine des finances. Toutefois, il faut également noter que la finance comportementale peut aussi présenter des caractères étranges chez une personne comme les craintes ou les mimétismes.

Les principes clés de la finance comportementale

La finance comportementale à vue le jour dans les années 1970. Cette étude psychologique possède certains principes clés. En effet, le but même de la finace comportementale est de pouvoir trouver des méthodes toujours plus efficaces afin de faire avancer et progresser les marchés. Cela est donc indispensable, parce que, logiquement, toutes les méthodes et les stratégies financières se font tout d’abord théoriquement, et puis par la suite sont appliquées.

finance-comportementale.jpg

Les chercheurs ont toutefois relevé que la finance comportementale chez les grands investisseurs présente des peurs très élevées notamment dûes au fait deu risque de perte ou d’échec.

Les grands théoriciens de cette approche de la finance

Il n’y a pas précisément des personnes qui sont officiellement attribuées à la tâche de cette approche financière. En effet, toutes les personnes, qu’elles soient des simples particuliers allant des grands investisseurs ont tous d’une manière ou d’une autre ce comportement vis-à-vis de la finance en eux. Toutefois, d’après les scientifiques et les psychologues, ce phénomène est tout simplement ridicule, car il suscite chez nombreux de ses sujets des anomalies, lui fait faire croire des choses qui ne se réaliseront jamais, et lui crée également des craintes inutiles, toutes liées évidemment à l’argent.